Réemploi de palettes

Cellumat et EPALIA, le n°1 de la collecte de palettes en France, viennent de conclure un accord pour la mise en place d’un système de réemploi de palettes.

Pour Cellumat, il s’agit de poursuivre sa démarche de réduction de l’impact de son activité sur l’environnement. Les palettes constituent une part importante des déchets de chantier. Aujourd’hui, près de 60 millions de palettes fabriquées en France ne sont pas réutilisées. Toujours soucieux de préserver l’environnement, Cellumat a donc conclu un accord avec EPALIA pour la collecte de ses palettes en vue d’une réutilisation.

Pascal Stasiak, Directeur Général Cellumat « Nous cherchons en permanence à réduire l’impact environnemental de nos opérations. En fabriquant nos blocs avec un minimum de matières premières et un minimum d’énergie, par exemple, et en recyclant à 100 % nos déchets de production. Le contrat passé avec EPALIA entre dans cette même démarche de développement durable. Il nous permettra de contribuer à sauvegarder 9 100 tonnes de bois par an.»

EPALIA, filiale de Suez, prendra en charge, sur toute la France, la collecte des palettes Cellumat chez le distributeur, et assurera la gestion administrative. EPALIA se charge également de trier les palettes et de réparer les palettes cassées avant de les retourner à l’usine de Cellumat.