Construire durablement et vivre sainement

Atouts - écologique et sain

Habiter durablement grâce à un pouvoir isolant permanent

Le bloc en béton cellulaire Cellumat est un matériau de construction inerte et durable. Au fil des ans :

  • il conserve ses caractéristiques thermiques et mécaniques,
  • il ne pourrit pas et ne se dégrade pas,
  • il continue à maintenir un confort thermique, contrairement à la plupart des matériaux d’isolation, qui voient leur efficacité diminuer après 20 ans, à cause d’un affaissement ou de l’humidité.

Construire durablement avec une empreinte écologique minime

Titulaire du certificat ISO 14001 de gestion de l’environnement, Cellumat produit ses blocs de béton cellulaire à l’aide de matériaux exclusivement naturels et est particulièrement attentif à la sobriété de son procédé.

1. Un minimum de matières premières

Illustration Comparaison consommation de matières premières
Consommation de matières premières pour la production de béton cellulaire
  • Le béton cellulaire est composé de 80% d’air (le meilleur isolant), enfermé dans des milliers de petites cellules.
  • Les 20% restants sont des matières premières naturelles :

    • 60% de sable (siliceux)
    • 17% de ciment 

    • 13% de chaux

    • 8% de béton cellulaire recyclé
    • 2% d'anhydrite
    • 0,05% de poudre d’aluminium
  • Le sable de mer provient d'estuaire de la mer du Nord, qu'il faut désensabler régulièrement et où les stocks de sable sont sans cesse renouvelés par le courant marin. De cette manière, Cellumat évite de nuire à la nature, contrairement à la plupart des producteurs de briques et de blocs, qui utilisent du sable provenant de carrières.
  • Cellumat a seulement besoin de 1m³ de matières premières pour produire 5m³ de béton cellulaire ! C’est pourquoi le poids spécifique d’un mur Cellumat n’atteint que 250 à 600kg/m³, une fraction du poids des autres matériaux de gros œuvre.

2. Matériaux de construction durables et recyclables

  • Les blocs de béton cellulaire Cellumat se découpent facilement sur le chantier. Les chutes sont utilisées comme appoint pour la maçonnerie : il en résulte très peu de déchets.

  • Le béton cellulaire Cellumat est collé et nécessite donc peu d’eau sur le chantier.
Recyclage

3. Un procédé de fabrication conçu pour construire de manière écologique et économique

Illustration Comparaison consommation d'énergie
Consommation d'énergie pendant la production de béton cellulaire
  • Le procédé de fabrication écologique et durable de Cellumat se base sur

    - l’économie d’énergie
    
- la récupération de chaleur
    
- l’utilisation minimum d’eau de puits (au lieu d’eau potable)
    
- la récupération d’eau

Certifié ISO 14001, Cellumat s’engage à améliorer en permanence son procédé pour réduire l’impact de son activité sur l’environnement.

Vivre dans une maison saine 

Emission dans l'air intérieur

Construire sa maison avec des blocs en béton cellulaire Cellumat, c’est choisir de vivre dans un environnement sain. Classés A+ pour les émissions dans l’air intérieur, les blocs en béton cellulaire Cellumat ne génèrent aucuns polluants ni particules dans l’air. En effet, les blocs sont composés à 100% de matériaux minéraux.

De plus, les blocs en béton cellulaire de Cellumat sont constitués de cellules fermées pourvues de pores nanoscopiques, perméables à la vapeur. La maçonnerie réalisée à l’aide de blocs Cellumat est dite respirante. En outre, ils régulent les échanges gazeux, l’humidité, entre les atmosphères intérieures et extérieures. Comme la peau humaine, ils sont étanches à l’eau mais évacuent l’humidité, la transpiration. Du fait de leur haut pouvoir isolant (qui rend superflu les matériaux d’isolation), de la température de la face intérieure proche de la température de confort et de l'hygrorégulation naturelle, tout risque de condensation ou de moisissures est exclu. Construire en Cellumat, c’est donc s’assurer d’une habitation saine.